Ces bébés trop vite partis...

Publié le par Claire / Jellylorum

Sur le forum Bébé Nature, en ce moment, une membre que nous aimons toutes vit un cauchemard. Elle vient de subir une IMG (interruption medicale de grossesse), son petit ayant une malformation grave qui fait qu'il n'est pas viable. Elle était enceinte de 16 semaines. 
Les IMG, tout comme les fausses couches, sont des horreurs. Perdre un enfant, à n'importe quel terme, c'est le pire que puisse vivre une mère.
Près d'un tiers des grossesses se finit en fausse couche. Parfois, la femme ne le sait même pas, n'ayant pas encore découvert sa grossesse. Mais aujourd'hui, avec les supers tests à faire très tôt, avant même le retard de regles, il est difficle d'ignorer qu'on est enceinte. On entend donc de plus en plus de femmes parler de leur fausse couche. Et l'accueil qu' on offre à ces femmes en souffrance n'est pas toujours ce qu'elles seraient en droit d'attendre dans cette période de deuil. Car c'est un deuil. 
Dès l'annonce de la grossesse, dès que l'on voit le trait rose, ce bébé existe, il est là, en nous et nous sommes sa maman. On l'imagine à la naissance, on l'imagine plus tard, on lui parle, le lien se créée.
Alors, comment recevoir les commentaires oh combien maladroits des personnes qui nous annoncent que le perdre à 3, 5, 12 semaines, "c'est mieux que plus tard", "c'est la nature", "'c'est qu'il y avait un probleme alors ça vaut mieux", "tu en auras d'autres"....
La douleur se mesure-t-elle au nombre de semaines ou de mois passés avec un etre qu'on chérit ? Vais-je dire à une femme qui a perdu son mari au bout de 6 mois que c'est moins dur que si elle avait vécu 10 ans avec lui ?
Une étude a mesuré que 51 % des femmes vivant une fausse couche traverse un épisode dépressif majeur dans les 3 mois qui suivent. Va-t-on continuer à nier leur douleur?
Outre le personnel médical souvent franchement pas à l'écoute, voire carrément odieux, on pourrait attendre du soutien de nos proches. Mais souvent, au bout d'un moment relativement court (quoi, 2 semaines...), on devient limite agaçante à "rabacher" sur cette fausse couche. Mais pour nous, ce n'est pas seulement une fausse couche, mais surtout la perte de notre enfant, et de tous les espoirs, les bonheurs et la vie qu'on envisageait avec lui. C'est ce petit être qu'on ne tiendra pas dans nos bras, qui ne nous appelera jamais maman que dans nos rêves, qui ne courra pas, ne sautera pas, ne jouera pas...
C'est notre corps qui nous trahie, c'est notre essence de femme qui n'arrive pas à assurer sa fonction premiere: faire des enfants... Et en plus de toute la peine ressentie, nous nous sentons minable, en dessous de tout, incapable... Et coupable.. Parce que c'est focément de notre faute, nous avons certainement fait quelque chose pour perdre cet enfant... Les autres font n'importe quoi mais elles tiennent leur bébé dans leurs bras...
Si je m'inclue, c'est que j'ai vécu 3 fausses couches. J'ai perdu 3 enfants. Ils font partie de ma famille malgré tout, mes fils sont au courant. Ces trois petits bébés restent dans mon coeur, ils sont comme des lueurs qui brillent en moi. Est-ce que j'ai fait completement mon deuil? Je ne pense pas. Peut etre que c'est une maniere d'être encore près d'eux. Mais aucun n'est venu pour rien, chacun avait une chose à me dire. Et je les remercie de ces cadeaux.
Ce travail de deuil justement, on ne permet pas aux femmes de le faire. Aux pères non plus d'ailleurs. Prendre le temps de dire au-revoir à ce tout petit, le nommer, trouver un endroit, un objet qui soit un symbole de son passage et de son appartenance à cette famille.
Et leur dire combien elles ont le droit d'être tristes, ces mamans, d'être en colère et de pleurer, le temps qu'il leur faut...
J'ai envie de dire à toutes ces femmes que oui, elles sont mères de ces petits, que ces enfants sont les leur pour toujours, qu'elles sont des femmes formidables et des mamans merveilleuses.
Vous qui croisez une maman en souffrance qui vient de perdre son bébé, pensez à cela, pensez à sa douleur, pensez à combien avoir moins mal prend du temps... Dites lui qu'elle est belle, dites lui qu'elle peut pleurer... Dites lui que vous l'aimez.... Parce qu'à ce moment, elle, elle ne s'aime certainement pas beaucoup...

Je rajoute ici le petit texte que j'ai fait pour Fabienne, mais que j'ai écrit en pensant à mes bébés.... Je les aime pour toujours....

Mon tout petit, je te laisse partir… Aujourd’hui, nous faisons connaissance et je te laisse t’envoler. Mais rien n’est fini, jamais, c’est le début de notre histoire d’amour. Tu sors de mon ventre, tu sors de la vie, mais tu restes en moi, mon cœur te portera toujours, bien au chaud, là ou les enfants sont toujours heureux, là ou ils n’ont jamais mal et ou leur maman les garde bien précieusement, trésors d’amour…
Je te nomme en secret et je sais que tu m’entends, je sais que tu comprends… Non, je ne t’abandonne pas, nous deux, c’est au-delà de ça, c’est au-delà de tout, c’est ton cœur dans le mien qui bat pour nous deux, c’est ton âme blanche et sereine qui vole près de la mienne. C’est encore moi qui te dis comme je t’aime et comme je t’aimerais toujours.
Mon ventre gardera la trace de ta présence, empreinte de douceur et de ce corps partagé.

Peu importe ton temps sur terre, car l’amour d’une maman est éternel…

Publié dans Infos

Commenter cet article

mauvais haleine le matin 24/02/2015 21:24

I do love the way you have framed this specific concern plus it does indeed provide us a lot of fodder for thought. However, through just what I have personally seen, I basically wish when the actual comments pack on that men and women keep on point and don't start upon a tirade involving some other news of the day. All the same, thank you for this exceptional piece and although I do not really go along with this in totality, I value your standpoint.

mauvais haleine 24/02/2015 21:24

Excellent post. I was checking constantly this blog and I am impressed! Extremely useful information particularly the last part :) I care for such information a lot. I was looking for this certain information for a very long time. Thank you and good luck.

Céline Pupo 13/10/2008 17:42

Je ne me rappelle que d'un mot, après déjà des heures de cauchemar et de doutes :
"J'arrive après la bataille".
Ah quand des services d'urgence avec un minimum de formation en communication ?
On ne peut rien faire pour la perte ou la douleur, mais on peut faire beaucoup en respectant et en écoutant.

Très beau post !

Claire / Jellylorum 14/10/2008 09:12


Celine, je suis désolée que tu aies vécu cela. Il y a vraiment beaucoup à faire en terme de respect, et d'accompagnement de ce deuil. Nous en sommes
malheureusement loin....


jihana76 27/06/2008 21:52

j'ai aussi les larmes aux yeux en lisant ce texte j'ai ^perdu mon petit bout a 11semaines (tres dure)il y meme pas une semaine ce que je trouve pas normal c'est qu'on est pas plus conseillé que ca quand on vi un drame pareil a toutes les mamans courage je vous embrasse

Claire / Jellylorum 01/07/2008 10:41


Jihana76, oui, on est bien seule face à ce drame... Courage à toi...


sandypoupoune 18/04/2008 10:37

comme je comprends, comme je connais ces sentiments...ma 1ere petite fille est partie par img aussi,au 5e mois, elle avait une malformation de l'abdomen.et elle est partie comme ca, j'ai rien ressentie, j'ai pas eu mal, pas eu de pressentiment , rien...que la phrase terrible d'une gyneco de m...."ya plus rien, c'est fini!" pas eu le droit a une chambre un peu a l'ecart pendant mes contractions, la vue des mamans venant d'accoucher avec leur bb tout rose plein de vie, mon mari, plus bleme que le marbre...pas de sepulture non plus, car des examens devaient etre faits pour ecarter le cote genetique pour une future grossesse, mais moi j'ai meme pas finie celle la, me disais je...et tout le reste , et encore aujourd'hui, cinq ans et deux bb plus tard, avec uunn bb3 en route, des larmes, devant ton message, parce que je connais, parce que je ne l'oublie pas, qu'elle sera sans doute la plus belle defaite de ma vie, parce que c'est dure mais plus fort que soi d'aimer quelqu'un que l'on ne connait que par son absence, parce qu'elle me manque, que je me poserais toujours la question en voyant mes autres enfants: comment serait elle a cet age...j'apprends a vivre avec j'y arrive souvent, sauf quand je rencontre un vecu similaire on quand on evoque un peu trop notre histoire...je vais m'arreter la d'ailleurs, parce que je dois aller prendre soin de mes loulous, parce que je suis en train d'envahir ton blog^^ et puis, parce que je dois garder le moral pour ce bb3.

Claire / Jellylorum 19/04/2008 11:32


Sandypoupoune, je suis tres triste de ce que je lis... Je t'envoie un mail...
Sache que tu n'envahis rien du tout. Et que poru etre heureuse dans une grossesse, c'est bien mieux d'avoir fini les precedentes, ce qui ne semble pas etre le cas... Pleins de chaudoudoux