Dormir ensembles...

Publié le par Claire / Jellylorum

J'ai toujours préféré dormir seule. Un homme dans mon lit, oui, mais pas toute la nuit. Partager mon espace de sommeil ne me convenait pas, et m'empechait prodigieusement de dormir. C'était à la limite du calvaire pour moi. Heureusement, il y avait toujours un moyen de les mettre dehors.
Et puis, un jour, je suis tomber amoureuse et je me suis habituée à dormir contre MON homme, pas juste un homme. Même s'il bouge, qu'il ronfle et qu'il se lisse les cheveux en dormant (oui, mon homme se lisse les cheveux en dormant, c'est très bizarre, la premiere fois, ça surprend, mais on s'habitue).
Alors, evidemment, il n'était pas question pour moi, avant d'être maman, que les enfants dorment dans notre chambre. Et oui, avant d'être mère, j'étais pétrie de certitudes, mais j'en parlerais une autre fois.
Noa a dormi je crois 2 semaines dans notre chambre. Un nouveau né, mon Dieu, que ça fait du bruit en dormant, c'est à peine croyable. C'était assez dur de ne plus pouvoir surveiller qu'il allait bien, c'était fatiguant de se lever la nuit pour lui donner le sein, même si c'etait Cedric qui allait le chercher, c'était généralement moi qui le remettait dans son lit, l'homme étant retombé dans un sommeil très profond.
Et Tomy est arrivé, et en ayant choisi de le faire naître à la maison, j'ai aussi choisi de l'écouter. Il a tout de suite refuser de dormir ailleurs que contre moi, dans la chaleur de mon sein. Et j'ai encore plus laissé parler la mère louve qui était en moi depuis la naissance de Noa. J'ai découvert le bonheur du sommeil partagé, du cododo. Nous avons aménagé l'espace pour le rendre sécurisé, en accolant le lit ouvert de Tomy contre le notre, en retirant mon oreiller que j'ai mis sous mon matelas pour être surélevée sans que Tomy risque de s'étouffer dedans, en faisant en sorte que la couette n'aille pas sur lui. Nous nous sommes jetés dans le sommeil à 3, avec bonheur.
Deux semaines après la naissance de Tomy, nous avons déménagé. Et encore 3 semaines plus tard, nous avons été cambriolés dans cette nouvelle maison. Les voleurs sont entrés chez nous pendant la nuit, alors que nous dormions à l'étage, et je les ai entendu. Je n'ai pas voulu bouger de peur qu'il se passe bien pire. J'avais Tomy contre moi, mais Noa était dans sa chambre, et je tremblais qu'on me vole mon fils...
Aujourd'hui encore il m'arrive de me réveiller la nuit en me disant qu'il y a quelqu'un dans la maison et je mets des heures à me rendormir, malgré la chienne couchée devant la porte d'entrée, l'alarme et les portes blindées (et alors qu'ici, il n'y a rien de valeur!!).
A partir de ce moment, on a commencé à dormir à 4. Noa était aussi en demande, il nous disait qu'il était tout seul dans sa chambre alors que nous, nous étions tous les trois ensembles.
Nous nous sommes parallement renseignés sur le cododo (cosleeping en anglais), car évidemment, en France, il a une très mauvaise image: on risque d'étouffer son bébé (légende urbaine qui vient du moyen âge ou des bébés étaient intentionnellement étouffés durant la nuit, dans des familles beaucoup trop nombreuses), c'est mauvais pour le couple, pour les enfants, bref, l'horreur...
En ce qui concerne le couple, pourquoi ne pourrait-on faire des calins que dans le lit? Il nous reste toutes les autres pièces de la maison. Et la nuit, soyons réaliste, on dort.
Pour les enfants, des études ont démontré que la mort subite du nourrisson, tellement mis en cause dans le sommeil partagé, était justement abaissée de manière significative lorsque l'on dort avec son ébbé. L'enfant cale sa respiration sur la nôtre, et nous sommes nous même en sommeil vigilant, sans nous en rendre compte, si la respiration du bébé s'arrete, nous mettons la main sur lui, faisons un mouvement pour lui faire reprendre le souffle. 
Si un bébé s'etouffe, on se reveille de suite.
Et pour l'allaitement, bébé peut téter sans même qu'on se reveille.
Beaucoup de pays pratiquent le cododo, et pas seulement dans les pays dits en voie de développement. Au Japon, c'est une norme aussi. 
Mais en France, il faut que les enfants soient tout de suite éloignés. A peine sortis de nos giron, ils doivent se débrouiller seuls pour s'endormir, et être loin de nous, comme si les protéger de leurs peurs intérieures, les rassurer de notre présence était mal. Alors que nous, ne détestons-nous pas être seuls lorsque nous sommes effrayés? Ne voulons-nous pas être consolés et calinés lorsque nous pleurons?
Une maman disait très justement que pour eux, le sommeil était une activité familiale, au même titre que les repas.
Et un jour, nous savons que nos enfants demanderont à avoir leur propre espace de sommeil, leur propre chambre, leur intimité.
Nous avons commencé comme ça:

cododo.jpg

 


Mais les enfants grandissent et la place commençait à vraiment manquer... Depuis le week end dernier, voici notre nouveau lit:

 

nouveau-lit.jpg

 


Trois mètres de futons sur Tatami...Plein de place pour chacun, et toujours le bonheur de dormir ensemble, contre les petits corps tout chaud de nos bouillotes d'amour de petits... Et être réveillé par un de ses enfants qui nous caresse le visage en nous disant "je t'aime ma petite maman cherie", sentir le souffle de son bébé contre soi, l'odeur délicate de transpiration d'un petit allaité, respirer les cheveux de son enfant qui dort, c'est merveilleux.
Nous adorons tous dormir ensembles...

Pour information, je vous conseille le site http://cododo.free.fr/cadre.htm
et la lecture du livre "Partager le sommeil de son enfant" aux Editions Jouvence

Publié dans Famille

Commenter cet article

medicament pour aphte 16/02/2015 03:08

Aw, this was a very nice post. In concept I would like to put in writing like this moreover - taking time and actual effort to make an excellent article… however what can I say… I procrastinate alot and certainly not appear to get one thing done.

mauvaise haleine dents 16/02/2015 03:08

I do agree with all of the ideas you have presented in your post. They are very convincing and will definitely work. Still, the posts are very short for starters. Could you please extend them a little from next time? Thanks for the post.

FLORENCE THOMAS 13/03/2009 15:16

Bonjour, je suis arrivée sur votre site un peu par hasard j'avais une énorme envie de fabriquer mes propres cosmétiques ou tout au moins mes propres savons pour commencer !!!! Et j'ai découvert votre vie et cela m'a replongée dans la mienne il y a déjà plusieurs années. Nous aussi nous avons cododoté à quatre. J'ai aussi allaité très longtemps (jusqu'au sevrage naturel vers 3 ans). C'est drôle ce que ces lits et ces photos des enfants m'ont rappelé bien des souvenirs. Nostalgie quand tu nous tiens. Je n'avais jamais déposé de message sur les blogs mais aujourd'hui j'en avais envie. Bonne chance à toute votre petite famille protégez les biens moi mon couple n'y a pas résisté mais il n'y a aucune tristesse je ne regrette pas tout ce que j'ai mis en place pour le bien être de mes enfants. Je vous embrasse.

Claire / Jellylorum 15/03/2009 14:53


Florence, bienvenue! Merci de votre commentaire, ça fait du bien de ne pas se sentir seule dans nos choix!
Le maternage proximal est un choix de couple chez nous, il n'y a donc pas de tension par rapport à cela, mais je suis désolée de savoir que pour vous, ça a brisé votre couple.
A très bientot j'espère!


Bibouzoli 10/05/2008 09:39

Bonjour !
Avec mon fils, nous avons cododoté pendant 10mois (le temps qu'il s'aperçoive qu'on se relevait après qu'il se soit endormi en fait... :) ), et c'est resté une super période pour nous : se réveiller auprès des deux personnes que vous aimez le plus, c'est assez extraordinaire.
Pour les gens de mon entourage que ça choquait... J'ai commencé par les envoyer voir ailleurs si on y habitait, et puis j'ai fini par ne pas en parler et à changer de conversation : je parle pas de mes positions (sexuelles) au lit, pour quelle raison parlerais-je de mes positions de sommeil ???? Non mais.

Claire / Jellylorum 12/05/2008 14:07


Bibouzoli, bienvenue :)
Je susi d'accord avec toi, c'est merveilleux.. Les reveils de bisous, j'adore... Pour le moment, on continue à profiter.


kinout 11/04/2008 19:08

génial le plumar !!!!!!!!!!!!!!!!!!! je pense même qu'il y a la place pour un petit 3ème !!!!!!

Claire / Jellylorum 12/04/2008 15:39


Kinout, oui justement, le but c'est de ne pas rechanger le lit quand on aura un petit bébé en plus... :)