Une émission à croquer...

Publié le par Claire / Jellylorum

http://claire.video.free.fr/Blog/titresarticles/article235.png

 

 

 

Ca fait un moment que j'avais envie de parler de l'émission qui a bercé toutes les vacances de mon enfance. Diffusée de 1980 à 1987, cette émission a fait découvrir à toute ma génération des dessins animés cultes, comme Rody le petit Cid et son générique chanté par.... Thierry Le Luron himself, Dare Dare Motus;  Super Ted (rhaaaa Super ted, le petit ourson!!); Capitaine Caverne, son cri et sa bande de filles; Gigi qui a donné ses premiers frissons à mon petit frère lorsqu'elle se transformait de petite fille en jeune femme en passant par la case toute nue; Les Harlems Globetrotters; Maya L'Abeille; Capitaine Flam avec Mala et le professeur Simon; Waldo Kitty; Wally gator; Scoubidou (ouais, ça s'écrivait ainsi à ce moment là); L'araignée (qui est tombée dans la purée); La Bataille des Planètes, dont nous avions eu les déguisement une année à Paques avec mon frère et mes cousins....

Nous avions aussi de superbes séries, comme Punky Brewster, qui a fait porter à tous les enfants des chaussettes de couleurs différentes à chaque pied (et tous nous voulions un labrador avec un bandana en collier, mes cousins en ont d'ailleurs pris un); Matt et Jennie (qui choissent toujours leur vie, faut dire que la leur était pas super gaie); Le Vagabond, ce super chien; Arnold et Willy (ouais, c'était là en premier); Holmes et Yoyo, un policier robot qui lisait un livre à toute allure; Rickie ou la Belle vie avec le mini train qui traversait le salon (et Carlton du Prince de Bel Air bien plus jeune)....

Il y a tellement de découverte dans cette émission, tant de choses qui nous ont marquées que je ne peux toutes les citées...

 

Cette émission, bien sûr, c'est Croque-Vacances, présentée par Claude Pierrard, qu'aujourd'hui encore je vénère. Si un jour je le rencontre, je pense que je baiserai le sol que ses pieds fouleront... J'ai travaillé à la télé avec une femme qui avait bossé sur Croque-Vacances, pendant plusieurs années, quand elle m'a dit qu'elle avait été là dessus et qu'elle connaissait Claude, je pense que je l'ai regardée comme le messie... (mais elle ne m'en a pas voulu... ouf :P)

http://claire.video.free.fr/Blog/photos/croque-vacances.jpg

 

Mais Claude ne présentait pas seul, il avait aussi à ses côtés deux marionnettes lapins, très fripons: Isidore et Clémentine. Je me souviens encore du rap des carottes qu'ils chantaient. Bon, on voyait quasi les fils pour les animer, mais on s'en fout, ein :)

 

C'est aussi grâce à cette émission que j'ai découvert Abba, avec la série musicale française Abbacadabra, dont j'ai déjà parlé ici. Alors, bon, ça valait ce que ça valait, ein, mais ça a eu le mérite de me faire connaître ce groupe et ces chansons qu'aujourd'hui encore je peux huuuuurler dans ma voiture. Et puis, j'étais quand même en primaire, donc j'ai des excuses :)

 

Croque-Vacances pour moi, ça sent les vacances à côté de Chateau Thierry, dans la maison de campagne de ma grand mère maternelle, avec mon frère, mes 2 cousins, ma cousine et bien souvent, ma meilleure amie. Ma pauvre Ninette se retrouvait avec 5 ou 6 enfants à CHAQUE vacance, et heureusement que Claude était là pour nous garder tranquille un minimum de temps. Je revois le grenier immense au dessus du garage qui était notre "salle" (j'ai eu des apparts moins grands) de jeu, je revois notre grand jardin sur plusieurs étages et la piscine Zodiac, la tente dans laquelle on commençait mais ne finissait jamais les nuits (trop froid, pas assez confortable :P), les sapins qui touchaient le ciel que ma mère et ma tante avaient plantés enfants après deux Noëls, les grandes cheminées dans lesquelles on faisait cuire la dinde pour le réveillon, les téléphones internes tant la maison était grande....

 

Alors quand j'entends ce générique qui nous a bercé, j'ai 10 ans, je cours pieds nus dans l'herbe avec mon frère et mes cousins, je cueille les grosseilles, les cerises et les fraises du jardin pour les manger directement et je ressens tout le bonheur et la chance que nous avons eu de pouvoir vivre ça...

 

 

 

 

 

 

 

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Croque-Vacances

http://www.croque-vacances.com/

Publié dans Blabla

Commenter cet article

gaellebt 30/11/2012 09:27


he he, j'adorai Puncky brewster moi :) d'ailleurs, Ethel lui ressemble un peu :) merci pour ce petit revival :)

cigale enchantée 14/11/2012 14:47


je regardais aussi...... Mais seule !  sniffffff sniffffff !!!


Je n'ai pas les même souvenirs que toi et je le regrette drôlement !! C'est pour ca que quand je serai grand-mère je ferrai tout pour être à la hauteur des envies de mes petits enfants : je veux
être et je serai une grand-mère géniale !!!


biz


la cigale enchantée

Veronique 14/11/2012 13:04


Oh que de souvenirs, j'adore !

Claire / Jellylorum 14/11/2012 13:10



:) Une superbe émission ♥



Isa/bestiol2 14/11/2012 12:33


ben ça yé j'ai la larme à l'oeil....c'est même pas tant ta rétrospective de l'émission (même si j'éprouve la même nostalgie et que shhhpifffouit au niveau du coeur...) mais tout les souvenirs de
l'enfance que tu évoques....


ça avait trop l'air d'être la "maison du bonheur" chez votre grand-mère T_T (j'ai le droit de te dire que je t'envie?) bon des souvenirs j'en ai aussi hein...mais ils sont pas top comme ça...


la maison "familiale" avec les cousins-cousines c'est un rêve récurent chez moi ;p


en tout cas merci pour le revival ! (haaaa Abba ♥)

Claire / Jellylorum 14/11/2012 12:43



Oui, je nous vois vraiment, tu sais, j'ai des images très précises... Je sais qu'on a été vraiment chanceux de vivre de superbes vacances comme ça, là bas. C'était magique. Evidemment, on ne s'en
rendait pas compte, tout à notre enfance, on estimait ça naturel.


Mais aujourd'hui j'éprouve beaucoup de nostalgie de cette période bénie. Et je suis infiniment triste que mes fils ne puissent pas vivre ça, de ne pas avoir pour eux une grand mère si aimante et
présente. Et pour nous aussi. Je crois que nos parents eux non plus ne se rendaient pas compte de leur chance d'avoir toujours quelqu'un poru nous durant les vacances.